Skip to content Skip to footer

La parabole des trois anneaux. Migrations et métamorphoses d’un récit entre Orient et Occident.

Ebook:
Disponible

Depuis la plus ancien texte connu, la parabole de la perle perdue dans la nuit, contenue dans un dialogue supposé entre Timothée 1er et Al-Mahdî, à la troisième nouvelle de la première journée du décaméron et jusqu’au texte dramatique majeur des Lumières européennes Nathan le Sage de Lessing, les récits des anneaux, entre Orient et Occident, se transforment, franchissent des frontières identitaires, redessinent des cartes géopolitiques et dévoilent dans les religions du livre – Judaïsme, Christianisme et Islam – un élément problématique dérangeant. Il s’agit de la ‘lacune’ soulignée par l’anneau authentique méconnaissable parmi les copies qu’un bon père a demandées à un artisan de réaliser – comme dans la version de Boccace – pour ne blesser aucun de ses trois fils, qu’il aimait d’un même amour. Ainsi, incapable de distinguer l’anneau original qui a servi de modèle aux deux autres, le doute demeure sur qui le possède et sur le lieu où le retrouver. Ce doute est le ‘vide’ qui rappelle aux religions, face à l’impossibilité de pouvoir prétendre une origine exclusive, la vanité de toutes formes d’hermétisme et d’intolérance.


Roberto Celada Ballanti

Roberto Celada Ballanti est professeur de Philosophie de la religion et de Philosophie du dialogue interreligieux à la Faculté d’Antiquité, Philosophie et Histoire de l’Université de Gênes. Parmi ses ouvrages citons: Filosofia e religione. Studi su Karl Jaspers, Florence 2012; Religione, storia, libertà. Studi di filosofia della religione, Naples 2014; La parabole des trois anneaux. Migrazioni e metamorfosi di un racconto tra Oriente e Occidente, Rome 2017.

© 2020 NEW ITALIAN BOOKS