Il sito è in lavorazione. Ci scusiamo di eventuali inconvenienti.

Le livre italien dans le monde

LivresNon fictionSenza categoria

Collections d’épines

Collections d’épines

Ebook:
Disponible

Muratori, peintre et maître bonsaï, nous raconte l’histoire de son jardin à travers les personnages singulier qui l’ont influencé et aidé dans son entreprise, qu’il s’agisse d’hommes ou de plantes.

Gamera est une tortue d’eau, la plus arrogante et la plus insolente de toutes les tortues qui habitent le petit lac japonais qu’Agostino Muratori possède dans son jardin à Anzio. C’est elle qui veille sur les plantes exotiques comme une divinité brutale, avide et combattive, comme l’indique son nom épique dérivé d’un manga. Mais cet ouvrage est un livre sur les plantes plus que sur les animaux : palmiers, agaves, dragonniers, cycas, des plantes offertes en cadeaux ou reçues en héritage, longtemps recherchées dans les pépinières, soignées avec passion, observées alors qu’elles s’asséchaient ou mouraient, désirées, espérées, saluées. C’est aussi un livre sur les hommes rencontrés un peu partout dans le monde et qui partagent avec l’auteur la même passion pour les plantes. L’histoire d’un jardinier est aussi et toujours l’histoire de connaissances partagées, d’hybridations entre nous et les autres. Muratori, peintre et maître bonsaï, nous raconte l’histoire de son jardin à travers les personnages singuliers qui l’ont influencé et aidé dans son entreprise, qu’il s’agisse d’hommes ou de plantes.

Sujet: Art et Histoire de l'Art

Maison d'édition:

Bompiani

Année de publication: 2021

Publié en: Milan

Nombre de pages: 128

Prix: 17 euro

ISBN: 9788830102149

Droits étrangers: Manuela Melato (m.melato@giunti.it)


Collections d’épines

Agostino Muratori

Agostino Muratori est né à Rome en 1945, dans une famille de médecin et lui aussi a obtenu son diplôme en médecine en 1969. Chef des internes, il a pris sa retraite il y a quelques années. Au travail à l’hôpital, il s’est toujours passionné pour la peinture et à partir de la moitié des années soixante-dix, il a exposé à la Galleria Russo, une galerie historique de Rome, puis est passé à la Ca’ d’oro d’Antonio Porcella. Ceci est son premier ouvrage dont il a réalisé également les illustrations.

Share: