Il sito è in lavorazione. Ci scusiamo di eventuali inconvenienti.

Le livre italien dans le monde

FictionLivres

Le plus grand criminel de Rome était un ami à moi

Le plus grand criminel de Rome était un ami à moi

Droits à l'étranger vendus:
Français (Christian Bourgois) ; macédonien (Ars Studio)

Ebook:
Disponible

Aurelio Picca fait résonner les paroles des bourreaux et les pleurs des victimes dans un profond silence, et écrit un roman douloureux et ardent.

1 2 NARRATEURS ITALIENS
Le plus grand criminel de Rome était un ami à moi Aurelio Picca
Depuis les fenêtres d’une maison d’hôtes au bord du lac Albano, Alfredo Braschi regarde l’eau qui remplit l’ancien cratère volcanique et s’accroche à un Beretta de calibre 6,35 qui, avec le pistolet que ses aïeux utilisaient pour tuer les taureaux, est tout ce qui lui reste. Alfredo a connu la douceur d’un amour absolu, l’amitié, la trahison, et maintenant il n’a plus rien sinon le courage de tuer ou de mourir. À son tour « au bord d’un cratère » peuplé de toutes les jeunesses qu’il a vécues, Aurelio Picca réalise dans ce roman une opération littéraire aussi courageuse que son protagoniste : il laisse surgir du passé la figure de Laudovino De Sanctis, un féroce criminel romain, et la choisit comme miroir à travers lequel conduire le récit à ses résultats les plus extrêmes. Avec sept meurtres, quatre enlèvements, onze condamnations définitives, deux évasions rocambolesques de la prison, Laudovino, connu sous le nom de Lallo Le Boiteux, fait trembler Rome depuis les années 1960, mais personne n’a raconté son histoire jusqu’à présent. Alfredo Braschi n’a même pas vingt ans lorsqu’il rencontre Laudovino, il en est frappé, il est témoin de la fascination et de l’horreur. Mais maintenant qu’il est seul, entouré d’ombres, se souvenir de son amitié fatale avec Lallo est une façon pour Alfredo de se réconcilier avec lui-même, en toute honnêteté. Il n’a qu’un seul morceau en tête : la berceuse que chantait sa fille Monique lorsqu’elle était enfant. Monique, comme la fille de Lallo. Monique, qui a subi une violence qui réclame vengeance…

Genre: Narration

Maison d'édition:

Bompiani

Année de publication: 2020

Publié en: Milan

Nombre de pages: 256

Prix: 17 euro

ISBN: 9788830103504

Droits étrangers: Manuela Melato (m.melato@giunti.it)

Premi: Candidat au prix Strega 2021


Le plus grand criminel de Rome était un ami à moi

Aurelio Picca

Aurelio Picca a publié, entre autres, Tuttestelle (1998, Prix Alberto Moravia, Super Prix Grinzane Cavour), Bellissima (1999), Sacrocuore (2003), Via volta della morte (2006, Bompiani 2014), Se la fortuna è nostra (2011, Prix Hemingway et Flaiano), tous pour Rizzoli ; et, pour Bompiani, Addio (2012), Un giorno di gioia (2014) et le poème civil L’Italia è morta, io sono l’Italia (2011).

Share: