Il sito è in lavorazione. Ci scusiamo di eventuali inconvenienti.

Le livre italien dans le monde

ApprofondissementsEntretiens

À Paris: entretien avec Fabio Gambaro, directeur d’Italissimo

Auteur: Paolo Grossi

À Paris: entretien avec Fabio Gambaro, directeur d’Italissimo

Le Festival de littérature et culture italiennes Italissimo a été créé à Paris en 2015, et arrive donc à sa sixième édition. Nous en parlons ici avec Fabio Gambaro, responsable de l’organisation et de la programmation du festival avec Cristina Piovani et Evelyn Prawidlo depuis sa création.

 

Comment Italissimo a traversé cette longue période d’urgence sanitaire ?

À cause de la crise sanitaire, l’édition 2020 qui devait avoir lieu en avril, a été repoussée à octobre ; jusqu’au dernier moment, nous n’étions même pas certains de pouvoir accueillir le public. Le festival a quand même eu lieu juste avant le deuxième confinement. Naturellement, ce fut une édition très particulière car plusieurs invités italiens n’ont pas pu venir à Paris, et parce qu’on a dû limiter la participation du public pour respecter les règles sanitaires. Cela dit, nous avons quand même réussi à réaliser une édition qui a beaucoup plu au public. Certains participants sont intervenus à distance (comme Gianrico Carofiglio, Paolo Giordano, Antonio Scurati ou Tosca), et d’autres étaient présents (comme Ascanio Celestini, Dario Levantino, Ottavia Casagrande, Nadia Busato ou Pacifico). Ce fut donc un évènement hybride, à distance et en présentiel, ce qui laisse entrevoir de nouveaux horizons pour les éditions futures, bien qu’il soit difficile pour un festival de renoncer à la présence physique des auteurs. Cependant, Italissimo a réussi à conserver ses caractéristiques essentielles, c’est-à-dire un festival qui se tient dans des lieux différents (Maison de la Poésie, Institut Culturel Italien, écoles, cinémas, etc.…), et propose un éventail d’offres culturelles autour de la littérature italienne contemporaine, tout en dialoguant avec la culture française.

 

Quelles seront les dates de l’édition 2021, et les thèmes, invités et temps forts du programme ?

Évidemment, l’édition de cette année sera conditionnée par le contexte sanitaire. En ce qui concerne les dates, Italissimo a toujours été programmé au début du mois d’avril, mais cette année il serait risqué de l’organiser à cette période. On a donc décidé de reporter le festival au début du mois de juillet, du 1er au 4. Cependant, pour rester fidèle à ce rendez-vous printanier, nous avons décidé de maintenir une lecture le 10 avril ; c’est une sorte d’avant-première du véritable festival. Ce sera une journée principalement consacrée à Dante, à l’occasion des 700 ans de sa disparition, à laquelle participeront Alessandro Barbero, Diego Marani, Patrick Boucheron et Mélanie Traversier. La journée, qui se tiendra à la Maison de la Poésie et a obtenu le soutien précieux de l’Ambassade d’Italie, se terminera par une lecture de Goliarda Sapienza par Anna Mouglalis. 

 

En juillet, le festival sera organisé comme les années précédentes dans différents lieux, et proposera un riche programme de rencontres, tables rondes, lectures et spectacles. Sandro Veronesi, Carlo Lucarelli, Milena Agus, Giancarlo De Cataldo, Roberto Andò, Davide Enia, Viola Ardone, Alessio Forgione, Beatrice Alemagna, Simonetta Greggio et Gilda Piersanti ont déjà confirmé leur participation et on attend celle de beaucoup d’autres intervenants comme Stefano Massini ou Stefania Auci. Comme chaque année, on s’intéressera aussi au travail des traducteurs, avec par exemple une discussion entre Sandro Veronesi et sa traductrice Dominique Vittoz. On rendra aussi hommage à Leonardo Sciascia, pour célébrer le centenaire de sa naissance à travers des débats et la projection de quatre films tirés de ses romans. Enfin, on étudie la possibilité d’organiser en automne une journée d’Italissimo dans une ville de province comme Lyon, Avignon, Aix en Provence ou Lille, pour faire circuler l’expérience du festival et ses initiatives hors de Paris.

 

En 2022, l’Italie sera “pays à l’honneur” du Salon du Livre de Paris ; Italissimo a-t-il prévu des initiatives pour cette occasion ?

En réalité, on n’a aucune certitude sur la participation de l’Italie au Salon du Livre de Paris, car suite à l’annulation de deux éditions à cause de la pandémie, on ne sait pas encore ce qui se passera en 2022. De plus, les éditeurs français réfléchissent à une nouvelle formule pour cette manifestation qui avait traditionnellement lieu au Palais des Expositions de la Porte de Versailles. Pour le moment, rien n’est défini. On verra ce qui sera décidé. Dans tous les cas, nous espérons que ce projet se réalisera car cela fait 20 ans que les écrivains et éditeurs italiens attendent une telle occasion. Dans la perspective de ce rendez-vous de 2022, Italissimo organisera en collaboration avec l’ICE de Paris, quelques jours avant le festival de juillet, une rencontre entre éditeurs italiens et français, où seront aussi invités les représentants de l’Associazione Italiana Editori, du Syndicat National du Livre, du Centro per il Libro et du Centre National du Livre. Enfin, si en 2022 l’Italie est bien l’invité d’honneur du Salon du Livre de Paris, Italissimo fera en sorte de faire coïncider ses activités avec les dates du salon pour apporter sa contribution à ce qui sera certainement une manifestation importante. Nous sommes justement en train de penser à une édition spéciale qui proposera davantage de rendez-vous, d’auteurs et aussi quelques surprises.

Share: