Il sito è in lavorazione. Ci scusiamo di eventuali inconvenienti.

Le livre italien dans le monde

LivresNon fiction

DICTIONNAIRE DES ARTS MINEURS

DICTIONNAIRE DES ARTS MINEURS

LE PARCOURS SUIVI PAR LES ARTS MINEURS À PARTIR DU MOYEN-ÂGE À TRAVERS L’ÉPANOUISSEMENT DE LA RENAISSANCE, JUSQU’À LA GRANDE ÉPOQUE DU XVIIe ET DU XVIIIe SIÈCLE

L’ÉVOLUTION DES ARTS MINEURS À PARTIR DU MOYEN-ÂGE, À TRAVERS L’ÉPANOUISSEMENT DE LA RENAISSANCE, JUSQU’À LA GRANDE ÉPOQUE DU XVIIe ET DU XVIIIe SIÈCLE
Le dictionnaire est subdivisé en plusieurs rubriques qui analysent les matériaux et les techniques de production et est introduit par deux textes de présentation du thème. Celui de Liana Castelfranchi, Le rôle des arts mineurs au Moyen-Âge, est largement consacré au débat théorique relatif à la terminologie et au succès critique des arts mineurs et se concentre sur les chefs-d’œuvre absolus produits par « l’atelier médiéval ».
Le deuxième texte d’introduction de Cinzia Piglione, Centres de production en Italie entre Renaissance et Maniérisme, propose par contre une autre approche des arts mineurs visant à cerner les nombreux échanges qui existent entre les différentes techniques artistiques, en choisissant comme observateurs privilégiés les principaux centres de production italiens entre le XVe et le XVIe siècle.
Le Dictionnaire traite de manière exhaustive un échantillon représentatif d’arts mineurs ; un large espace est réservé aux textiles (tapisseries, broderies, tissus) et à la collection. Les autres secteurs concernent l’enluminure, le travail des métaux et des pierres semi-précieuses (orfèvrerie, émail, gravure, sceau, glyptique et décoration en marbre polychrome), le travail de la céramique, du verre, de l’ivoire, du cuir et de la marqueterie.

Genre: Dictionnaires

Sujet: Art et Histoire de l'Art

Maison d'édition:

JACA BOOK

Année de publication: 2020

Publié en: Milan

Nombre de pages: 416

Prix: 50 €

ISBN: 9788816415874

Droits étrangers: Stefano Miceli (stefano.miceli@jacabook.it)


DICTIONNAIRE DES ARTS MINEURS

A cura di Liana Castelfranchi, Cinzia Piglione, Francesca Tasso

LIANA CASTELFRANCHI a enseigné l’Histoire de l’art médiéval à l’Université de Vérone et à l’Université de Milan. Elle a consacré ses études principalement à la peinture du XIVe et du XVe siècle et s’est intéressée en particulier aux phénomènes de circulation artistique et aux relations entre l’art italien et français.

Share: