Il sito è in lavorazione. Ci scusiamo di eventuali inconvenienti.

Le livre italien dans le monde

A l’affiche

Grazia Deledda en arménien

Grazia Deledda en arménien

Le 28 septembre prochain sera célébré le 150ème anniversaire de la naissance de Grazia Deledda, Prix Nobel de Littérature 1926. L’auteure, originaire de Nuoro en Sardaigne, a connu un certain succès critique à l’étranger. Parmi les langues dans lesquelles elle a été traduite, la version en arménien est peu connue. Le traducteur vers l’arménien le plus important est Hrand Nazariantz, naturalisé italien, candidat lui aussi au Prix Nobel dans les années cinquante. Assez récemment, alors qu’il parcourait la revue arménienne « Masis », le professeur Carlo Coppola, italianiste et spécialiste de la culture arménienne, a retrouvé les traductions de deux nouvelles de G. Deledda dont on avait perdu la trace. La première, intitulée վԱՆԱԿԱՆԸ (« Le Moine »), fut publiée le 12 février 1907 comme traduction de « Padre Topes ». La même revue fit paraître quelques mois plus tard la nouvelle « ՍԱՐՏԻՆԻՈՅ » (« Pasqua Sarda »), traduction de « Pâques ». Les deux textes font partie du recueil I giuochi della vita. Carlo Coppola et l’italianiste arménien G. Ghazaryan publieront prochainement un volume rassemblant les originaux et les traductions, suivi de deux essais en édition bilingue.

Share: