Il sito è in lavorazione. Ci scusiamo di eventuali inconvenienti.

Le livre italien dans le monde

JeunesseLivres

Le sale type que je veux

Le sale type que je veux

Droits à l'étranger vendus:
Albanie

Ebook:
Disponible

Chiara, en dernière année de lycée à Rome, est la classique fille bien. Sa meilleure amie se bat depuis des années pour l’emmener en discothèque et la faire s’amuser, sans y parvenir. Son histoire avec Tommaso, un garçon plus vieux qu’elle, s’est terminée de la pire façon: lorsqu’ils se sont retrouvés ensemble, dans les bonnes circonstances, Chiara n’a pas réussi à faire l’amour avec lui. Et lui, après l’avoir invitée au Circo Massimo par une belle soirée ventée, a décidé de la quitter en l’humiliant devant ses amis. Quelques jours plus tard, Chiara a rencontré Cesare : grand, musclé, physique d’athlète, des cheveux noirs qui encadrent son visage à la peau claire et des yeux, comme deux opales noires, au fond desquels un voile de mélancolie semble toujours planer. Mais Cesare est aussi fascinant qu’il est dangereux : fuyant, lunatique, il s’est tatoué sur la poitrine un enchevêtrement de ronces, symbole évident de son refus des affections. Chiara est attirée par lui mais essaie de toutes les façons de ne pas s’en approcher. Même Cesare, qui cache au fond de lui d’anciennes blessures profondes, voudrait rester loin d’elle, mais l’attraction réciproque est trop forte. C’est le début d’une histoire d’amour intense et difficile, avec pour cadre la splendeur de Rome, fascinante comme le sont les deux jeunes protagonistes.

Genre: Adolescents

Maison d'édition:

Giunti Editore

Année de publication: 2017

Publié en: Florence

Nombre de pages: 288

Prix: € 9,90

ISBN: 9788809859333

Droits étrangers: LeeAnn Bortolussi l.bortolussi@giunti.it


Le sale type que je veux

Giulia Besa

Giulia Besa, née à Rome en 1990, a fait ses débuts en publiant en 2011 chez Einaudi Stile Libero Big, son roman Numero sconosciuto. La même année elle participe au tournoi littéraire «Esordire» organisé par l’école Holden, avec son récit Bancomat; en 2012, ses deux nouvelles Il senso di Kitty per il tonno et Kitty e l’Ordine della Pernice, publiées sur le site internet Storiebrevi.it de La Repubblica et L’Espresso et particulièrement appréciées par le public, sont sélectionnées respectivement pour les anthologies Cinque storie sull’allegrie et Sei racconti fantastici (2013). Elle a publié ensuite Miao!, faisant partie du recueil Horror Lovers (Marco Cordero Editore, 2013), la nouvelle fantasyLa gatta degli haiku (Antonio Tombolini Editore, 2014) et un deuxième roman, Raccontami ancora di noi (Sperling & Kupfer, 2015).

Share: