Il sito è in lavorazione. Ci scusiamo di eventuali inconvenienti.

Le livre italien dans le monde

LivresNon fiction

LES ARBRES NE RÉPONDENT PAS. L’ESPACE URBAIN ET LA DESTINÉE DU VIVANT

LES ARBRES NE RÉPONDENT PAS. L’ESPACE URBAIN ET LA DESTINÉE DU VIVANT

DANS UN CONTEXTE DE PLURALISME RADICAL ET EN L’ABSENCE D’UNE VISION PARTAGÉE, EST-IL ENCORE POSSIBLE DE VIVRE ENSEMBLE ?

DANS UN CONTEXTE DE PLURALISME RADICAL ET EN L’ABSENCE D’UNE VISION PARTAGÉE, EST-IL ENCORE POSSIBLE DE VIVRE ENSEMBLE ? UN DIALOGUE ENTRE PHILOSOPHIE ET PLANIFICATION URBAINE SUR L’AVENIR DE LA VILLE PLURIELLE
La ville a toujours été le lieu de la cohabitation et des différences. De nos jours, la population mondiale est de plus en plus urbaine. Comment pouvons-nous imaginer le présent et l’avenir de la ville plurielle de l’époque contemporaine ? Celle-ci incarne les paradoxes de la relation entre la ville et la campagne, la culture et la nature ; sans compter qu’elle est confrontée de plus en plus aux problèmes et aux contradictions d’une démocratie inaccessible dans les banlieues en pleine dégénérescence. Le philosophe Carlo Sini et Gabriele Pasqui, directeur du département d’Architecture et d’études urbaines de l’École polytechnique de Milan, discutent de ces problèmes.

Genre: Essai

Sujet: Histoire / Philosophie / Religion

Maison d'édition:

JACA BOOK

Année de publication: 2020

Publié en: Milan

Nombre de pages: 86

Prix: 16 €

ISBN: 9788816415706

Droits étrangers: Stefano Miceli (stefano.miceli@jacabook.it)


LES ARBRES NE RÉPONDENT PAS. L’ESPACE URBAIN ET LA DESTINÉE DU VIVANT

Carlo Sini, Gabriele Pasqui

CARLO SINI a enseigné pendant trente ans la philosophie théorique à l’Université de Milan. Il est académicien des Lincei et membre d’autres académies et institutions culturelles italiennes.
GABRIELE PASQUI a obtenu une maîtrise en Disciplines économiques et sociales et en Philosophie théorique ; il est docteur de recherche en politiques publiques du territoire. Il dirige le Département d’architecture et d’études urbaines de l’École polytechnique de Milan.

Share: