Recherche avancée dans le catalogue Nouveaux livres italiens

Skip to content Skip to footer

Cette biographie philosophique retrace la vie et la pensée de Henrich Steffens, philosophe et naturaliste danois qui a vécu à l’apogée de la philosophie classique allemande. À travers son œuvre, il est possible de revivre les débats passionnés et les échanges d’idées entre les grands penseurs du XIXe siècle tels que Goethe, Hegel, Schelling, Fichte et Schleiermacher. La réévaluation de la « philosophie de la nature » par Steffens coïncide avec un moment historique où la relation entre les êtres humains et l’environnement apparaît comme la plus radicale et, en même temps, la plus dépourvue de perspectives. Pour Steffens, le retour à la nature était un but : l’empreinte qu’il a laissée sur l’esprit de son époque se mesure précisément à l’aune de cette tâche. Esprit ardent, puis minéralogiste audacieux, philosophe visionnaire, chevalier désarçonné, homme de lutte puis de compromis, enfin martyr de lui-même : Steffens a vécu plusieurs vies. L’ouvrage, édité par Pier Francesco Corvino, propose une étude approfondie de la figure de Steffens, dans un panorama vivant du contexte du début du XIXe siècle.

 


Pier Francesco Corvino (1994), originaire de la région des Marches, est diplômé en histoire des sociétés, des institutions et de la pensée à l’université de Trieste. Il enseigne la philosophie, l’histoire et les sciences humaines dans les lycées et collabore à la Chaire d’histoire de la philosophie à l’université de Trieste. Il s’intéresse principalement à l’écologie philosophique et à l’histoire de la pensée entre le dix-huitième et le dix-neuvième siècle. Il est l’auteur de monographies et d’articles publiés dans plusieurs revues.

© 2020 NEW ITALIAN BOOKS  redazione@newitalianbooks.it