Rechercher dans le catalogue

Recherche avancée dans le catalogue Nouveaux livres italiens

Skip to content Skip to footer

La notte si avvicina

Italie, 2008. L’année de la grande crise économique et du désintérêt le plus impitoyable envers le monde. Un village au pied des montagnes, déjà marqué par le tremblement de terre, entouré de soldats, peuplé de gens incertains, effrayés, en colère. Et prisonnier. Une épidémie, un nouveau fléau qui se propage et ne pardonne pas. Les sorcières, comme les épidémies, traversent l’histoire, et dans cette histoire, il y en a beaucoup : les mères féroces qui arrachent ses enfants à Maria, la condamnant à une vie de solitude ; Chiara, perdue dans son monde parsemé de présages, de rêves, de visions de fouets et d’anges punisseurs ; Saretta, soixante-dix ans, forte et vaste comme une Grande Mère, avec ses complicités obscures et sa domination absolue sur Vallescura, le village « ennuyeux, gras et peu hospitalier » qui semble repousser les nouveaux venus comme un aimant et qui, comme un aimant, attire le mal à lui.


Loredana Lipperini est écrivaine, essayiste, journaliste et animatrice de l’émission de radio Fahrenheit. Son blog Lipperatura, actif depuis 2004, est une référence pour les discussions littéraires, culturelles et politiques. Chez, elle a publié le roman L’arrivo di Saturno (2016), le recueil de nouvelles Magia nera (2019) et la nouvelle édition de l’essai Non è un paese per vecchie.