Skip to content Skip to footer

Le pays de ce qui n’existe plus

Le paradigme du parallèle entre un tremblement de terre et la condition d’un enfant. Entre un événement défini comme « rare » pour le point de la surface terrestre sur lequel il s’est produit (les séismes de 2012 en Émilie-Romagne) et une pathologie tout aussi rare (le syndrome Gilles de la Tourette). Les troubles du mouvement du sol et ceux de Lorenzo, le plus jeune des protagonistes. Les vicissitudes d’une famille mises en scène dans le récit principal de l’été difficile de 2012 et de l’errance qui s’ensuit avant le retour, auquel se greffent d’autres récits : celui d’une communauté, d’un monde de plaine, des histoires familiales qui surgissent du passé dans la succession des générations. Tous racontés à la première personne par l’auteure, la mère de l’enfant, dans l’attente d’une renaissance, ou plutôt d’une « réparation », d’une reconstruction intérieure, avant une reconstruction matérielle de sa propre terre.


Rita Caleffi

Rita Caleffi vit et travaille dans la région de Modène. Diplômée en philosophie à l’Université de Bologne, elle a commencé sa carrière dans l’administration publique, dans le secteur de la communication et des relations publiques. En 1991, elle a publié son premier roman intitulé Il Ragazzo dall’Anima d’Acqua.

© 2020 NEW ITALIAN BOOKS