Recherche avancée dans le catalogue Nouveaux livres italiens

Skip to content Skip to footer

Nei sobborghI di un segreto est un voyage intime et littéraire dans la vie mystérieuse et singulière d’Emily Dickinson. « C’est en vain que l’on tente de parler de ce qui a été. L’abîme n’a pas de biographes », écrit Emily Dickinson dans une lettre d’une lucidité prophétique. Vaine est en effet la tentative d’enfermer dans une grille de dates et d’événements l’existence de la plus grande poétesse du XIXe siècle américain, celle qui, jeune encore, décida de fuir le monde pour toujours, s’exilant dans les pièces de la maison paternelle et dans le silence de ses poèmes. Pour saisir le secret de cette vie, pour le comprendre et le raconter, Marisa Bulgheroni a donc dû s’éloigner de toute idée canonique de biographie. Elle a dû mettre ses pas dans le sillage de ceux d’Emily, visiter les lieux où elle a vécu, s’enivrer des mêmes odeurs et des mêmes couleurs. Consulter, bien sûr, les archives et les manuscrits, les journaux et les lettres, les mémoires des amis et des parents, mais ensuite s’en éloigner, revenir dans ces chambres et ce jardin, écouter dans son propre esprit les pensées de l’autre, toucher le monde avec ses mains. Celle de Marisa Bulgheroni est une enquête à la première personne sur les grandes questions sans réponse qui entourent Emily Dickinson : pourquoi a-t-elle choisi de ne pas publier ses poèmes ? Pourquoi a-t-elle décidé de s’isoler dans les provinces des États-Unis ? Dans quelle mesure la personne coïncide-t-elle avec l’œuvre ? Qui a-t-elle aimé ? Une quête impossible à travers les siècles pour réussir à habiter l’abîme d’un fantôme avec sa propre âme.


Marisa Bulgheroni (Côme 1925) a été professeur d’université et a introduit en Italie la fiction américaine d’après-guerre. Auteur de nombreux essais sur les mythes et les images du féminin, elle a édité le Meridiano Tutte le poesie di Emily Dickinson (1997). En 1996, elle a fait ses débuts en tant que narratrice avec Apprendista del sogno, suivi de Un saluto attraverso le stelle (2007). Pour Il Saggiatore, elle a publié Chiamatemi Ismaele (2013) et Stella nera (2020).

© 2020 NEW ITALIAN BOOKS  redazione@newitalianbooks.it