Skip to content Skip to footer

Le 13 mai 1939, le paquebot transatlantique Saint Louis quitte Hambourg en direction de La Havane. À bord, 937 juifs fuyant la folie nazie, juste avant que le monde soit plongé dans la guerre la plus sanglante de toute l’histoire de l’humanité. Le capitaine du Saint-Louis s’appelle Gustav Schröder, un allemand, non juif, qui déteste Hitler et tout ce qu’il fait à son pays et à l’Europe toute entière. Mais à Cuba, les choses ne se passent pas comme prévu : les juifs ne peuvent débarquer qu’en versant une taxe que seuls 29 d’entre eux pourront payer. La Havane repousse le paquebot qui, après de nombreuses vicissitudes, ne trouvera refuge ni auprès des États-Unis et de Franklin Delano Roosvelt ni auprès du Canada. Schröder n’a plus qu’une solution : retourner en Europe mais pas en Allemagne. Il décide de ne pas livrer son navire aux armateurs sans avoir la garantie que ses passagers seront en sécurité. Le navire arrive à Anvers et tous débarquent pleins d’espoir pour les pays les accueillant : la Belgique, les Pays-Bas, la Grande Bretagne et la France. Mais l’Allemagne nazie se prépare à envahir l’Europe et le dénouement sera catastrophique également pour un grand nombre des passagers du Saint Louis.


Sara Dellabella - Alessio Lo Manto

Sara Dellabella est une journaliste freelance. Actuellement elle collabore avec Agi et parle de politique et d’économie dans ses articles pour L’Espresso. Elle a remporté le Prix Piersanti Mattarella en 2015.
Alessio Lo Manto, titulaire d’une licence de Sciences Politiques et diplômé à l’école de BD et illustration Grafite de Bari, a publié certains de ses articles sur l’hebdomadaire Internazionale et sur plusieurs sites Graphic News. Il est co-auteur de Leo e Martina a spasso nel tempo (Edizioni Grifo).

© 2020 NEW ITALIAN BOOKS