Recherche avancée dans le catalogue Nouveaux livres italiens

Skip to content Skip to footer

Écrit en 1968 et publié l’année suivante, ce roman a capté le sens le plus authentique de ce célèbre personnage emblématique : un archétype de la décadence romaine, redécouvert à travers les mises en scène et les bandes dessinées des meilleures avant-gardes historiques. Contre toute oppression rationaliste, politique et scientifique, un cabaret « pop » débridé d’imagination et de désir.

 


Alberto Arbasino (1930-2020), narrateur et essayiste, a donné dans ses écrits, de Le piccole vacanze (1957) à Fratelli d’Italia (1963, 1976, 1993), un portrait caustique et impitoyable de la société italienne de la seconde moitié du XXe siècle. Chroniqueur cultivé et curieux de la réalité sociale et culturelle des années 1960 et 1970, il en a laissé un portrait saisissant dans ses premières œuvres : Parigi o cara (1960), Grazie per le magnifiche rose (1965), Super-Eliogabalo (1969), Sessanta posizioni (1970).

© 2020 NEW ITALIAN BOOKS  redazione@newitalianbooks.it