Recherche avancée dans le catalogue Nouveaux livres italiens

Skip to content Skip to footer

Une histoire de famille comme tant d’autres : fille de la classe ouvrière, Virginia Cafaro n’a jamais vu ses parents se reposer vraiment, c’est-à-dire profiter de moments d’oisiveté, de détente et de sommeil. Mais elle non plus n’a jamais pu mettre un nom sur le monstre qui l’a toujours empêchée de faire la sieste sans trop de culpabilité : le capitalisme chronophage. Dans une perspective nouvelle et originale, ce livre veut être une boussole qui nous pousse à revendiquer le droit au repos, en croisant l’analyse sociologique et l’expérience quotidienne. En partant des côtés sombres du scrolling, de la procrastination de l’heure du coucher et en s’intéressant au comportement des cobayes, l’auteure nous amène à investiguer le côté féministe du repos et à le revendiquer comme un acte révolutionnaire, face à la tentative constante de l’hyper-capitalisme d’engloutir la moindre minute de notre temps, pour produire ou pour consommer.


Virginia Cafaro, née à Milan, d’origine sarde, écrit en ligne sur le féminisme et l’intersectionnalité depuis 2014. Elle a participé en tant qu’auteure à la rédaction de Anche questo è femminismo (Tlon, 2021) et a publié en 2024 un fanzine sur les cochons d’Inde et l’importance du repos (What Guinea Pigs Can Teach Us About Life) aux éditions Microcosm.

© 2020 NEW ITALIAN BOOKS  redazione@newitalianbooks.it