Rechercher dans le catalogue

Recherche avancée dans le catalogue Nouveaux livres italiens

Skip to content Skip to footer

Gabriele D’Annunzio, le grand intellectuel européen aux multiples facettes, s’intéressait également à la nourriture et à la cuisine, en particulier pendant les années du Vittoriale. L’arrivée d’un amant avait pour effet de réveiller chez le poète une envie de manger. Il s’empressait donc d’écrire un mot à sa fidèle cuisinière Albina (Sœur Intingola), lui ordonnant de préparer un petit-déjeuner pour l’étrangère qui était tombée entre ses griffes. À d’autres moments, cependant, il estimait qu’il fallait un plat adapté à un type particulier de beauté féminine. Andrea Maia rassemble dans son livre Le plaisir à table avec Gabriele D’Annunzio les plats préférés du Vate, avec une attention particulière pour les recettes de ses Abruzzes natales.


Andrea Maia est originaire de Niella Tanaro, dans la région de Mondovi, où il a situé ses romans. Dans ces derniers, la cuisine piémontaise est très souvent présente, l’auteur étant passionné de gastronomie depuis son plus jeune âge.